AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 L'histoire de l'ami des elfes qui aimait les étoiles ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


profil +

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: L'histoire de l'ami des elfes qui aimait les étoiles ... Dim 1 Sep - 18:18


Elendil Greenleaf






J'ai poussé mon premier cri le 31 Mars 1996 , ce qui me donne alors 17 printemps passées à Drybel Je suis un Elve et mon pouvoir est l'invocation. Quoi, ça ne vous dit rien ? Je vais vous expliquer un peu...Je suis capable d’invoquer ce qu’on appelle communément des djinn, ce sont de petites créatures dotées de pouvoirs impressionnants. L’invocation est brève mais je peux interagir avec elles et leurs capacités élémentaires sont très utiles que ce soit lors d’un combat ou non. C'est un pouvoir à la fois défensif et offensif en fonction du djinn que j’invoque, que ce soit pendant ou hors combat. , ce qui me permet de faire face à des situations très diverses.. Je vis actuellement à Drybel. Je suis en 3ème année / On me confond souvent avec Bradley Cooper.  


Célibataire Amoureux En couple
Behind apparences.

Étant un elve je suis de taille naturellement grande surtout comparé aux autres espèces et plus particulièrement aux humains, je mesure 1m88 pour 85kg ce qui fait de moi quelqu’un d’assez charismatique bien que ma nature d’elve rend ma silhouette et ma musculature très bien proportionnés. En effet les elves sont sportifs de nature et notre grande taille nous permet de nous sculpter des corps parfaits pour l’effort. Ma peau est claire et dénuée d’imperfections comme celle de tous ceux de mon espèce parce que notre nature a fait de nous des êtres insensibles aux dangers du soleil et à l’image de nos ancêtres bien que notre technologie très avancée joue pour beaucoup, que ce soit pour nous soigner ou pour rester jeune plus longtemps.  J’ai les cheveux châtains et ils ne sont pas longs sans être courts pour autant, en effet vivant dans un monde où il vaut mieux être discret et étant un elve aux longues oreilles, cette coupe me permet de cacher les pointes  tant bien que mal. Notre nature nous a aussi dotés d’une excellente ouïe ce qui est très utile pour espionner des conversations d’un peu loin mais dans mon cas c’est avant tout un excellent atout pour le combat. La plupart des êtres de mon espèces sont passionnés par la musique qui est très présente culturellement, j’aime énormément en écouter mais je n’ai jamais eu la patience d’apprendre tout un tas d’instruments alors je me suis limité à la flûte de pan et à la guitare. Ce qui me botte moi, c’est l’art du combat et la magie alors je passe plutôt mon temps à m’entrainer pour augmenter ma force, qu’elle soit physique ou spirituelle. J’ai un visage agréable et les femmes elves me trouvent très beau , j’ai par ailleurs de très beaux yeux bleus de la couleur d’un lagon ce qui me donne un charme indéniable en plus de me donner un regard assez perçant. Nos yeux ne sont pas seulement beaux mais ils nous octroient aussi une excellente vue ce qui une fois de plus, m’est très utile, et pas pour seulement pour matter les filles. Pour finir sur mon physique, je dirais que j’aime être mal rasé, ça me vieillit un peu et j’aime beaucoup en plus de me donner un côté un peu plus mature.

Je définirais mon caractère comme étant assez stéréotypé des héros des histoires d’heroic fantasy, je suis naturellement gentil, sociable, serviable, toujours partant pour l’aventure et avec un grand sens de l’honneur et du devoir. Je suis aussi quelqu’un de très intelligent et calme. Défendre ce qu’il y a de juste ainsi que la veuve est l’orphelin fait partie de mon crédo et lorsqu’une catastrophe se prépare je suis le premier à vouloir sauver le monde. Par ailleurs je dirais que je suis quelqu’un de souriant qui aime rire, et mon cœur a une faiblesse : les femmes.

Je ne suis pas quelqu’un de spécialement dragueur mais je m’attache rapidement et surtout je voue un respect immense aux femmes de mon espèce. Je n’ai de problème avec personne à partir du moment où cette personne a du respect et qu’elle est honorable, par contre je déteste les gens fourbes, qui sont dénués d’honneur et qui font le mal autour d’eux gratuitement. Lorsqu’un conflit éclate je n’hésite pas à y prendre part et à montrer mes crocs, surtout si il s’agit de défendre les gens que j’aime, mais je ne suis pas quelqu’un de sanguinaire qui cherche à tout prix le combat, si je peux l’éviter je le fais. Je suis très fier d’être un elve et par conséquent je n’ai aucun problème avec ceux de mon espèce, je connais leur tempérament et leur profonde nature ce qui les rend honorables à mes yeux mais je ne peux pas en dire autant de certaines autres espèces qui peuplent ce monde … Il y en a certaines que j’apprécie et d’autres non néanmoins je suis quelqu’un de curieux et d’ouvert alors j’aime apprendre de ceux qui sont différents, essayer de comprendre ce qu’ils sont. Pour finir je dirais que je suis quelqu’un d’assez humble, je sais de quoi je suis capable mais je garde la tête sur les épaules, je pense que c’est une qualité essentielle pour quelqu’un comme moi. Tout comme chacun a des qualités, chacun a des défauts et je n’échappe pas à la règle … Je pense être quelqu’un d’assez têtu, lorsque j’ai une idée et que je suis persuadé que c’est la bonne je fais tout pour l’appliquer quitte à aller à l’encontre de l’avis des autres, par ailleurs j’ai du mal à renoncer à quelque chose ce qui me vaut parfois des ennuis ou ne me permet pas de résoudre rapidement certains problèmes, surtout quand il s’agit de faire quelque chose pour quelqu’un. Je dois aussi avouer qu’une partie de moi me pousse à sans cesse vouloir m’améliorer, à sans cesse vouloir accroitre mon pouvoir, pas spécialement par mégalomanie car je ne désire pas régner sur le monde mais plutôt à cause d’une certaine avidité de connaissances. Pour finir je dirais que je n’ai jamais été le premier de classe faute d’intérêt pour les cours, je préfère apprendre les arts du combat, la connaissance du monde et sa magie. Ah et j’ai failli oublier, je n’aime vraiment pas me rendre compte que j’ai tort.



Ça fait parti de moi...

31 Mars de l’année 1996, il est sept heures trente du matin, il y a un fugace lever de soleil qui illumine et rend brillante chaque feuille qui entoure nôtre maison.

Nous nous trouvons à Drybel, la ville des elves, dans la coquette demeure traditionnelle de la famille Greenleaf. Des cris se font entendre dans les alentours, ce sont ceux de ma mère entrain de me mettre au monde, parmi les personnes présentes il  y a mon défunt père, une sage femme ainsi qu’un vieil ami de mon père.

Avant de vous conter l’histoire qui me concerne, il faut que je vous parle de certaines choses à propos de ma famille, les Greenleaf. Nous descendons d’une des premières lignées d'elves, parmi les pionniers qui ont foulé le sol de Drybel et les terres elviques. Certaines légendes racontent que nos aïeux possédaient des pouvoirs supérieurs au nôtres et étaient des visionnaires dotés de nombreux talents. En ce qui concerne mon nom de famille, il signifie précisément « verte feuille » car l’on raconte que l’un de mes ascendant était un amoureux de la nature et qu’il aurait été parmi les premiers à pratiquer la médecine elvique à l’aide de plantes, médecine qui est aujourd’hui extrêmement reconnue. Ma famille est très attachée aux anciennes traditions, c’est pourquoi nous vivons dans une maison faite d’un bois rare et extrêmement résistant, dans un coin très vert situé en périphérie de la ville. Il est aussi de coutume dans ma famille d’être en symbiose avec la nature qui nous entoure par respect pour les anciens et par amour des terres elviques. Mon père nous a quittés, ou plutôt il a disparu lors de l’effroyable tempête de l’hiver 1997, ma mère m’a raconté qu’il était parti aider ses confrères pour protéger la cité mais il n’est jamais revenu, tout le monde le pense mort à présent mais au fond de moi-même j’ai le sentiment qu’il est toujours en vie quelque part.
Le vieil ami de mon père a lui aussi disparu lors de cette tempête, c’était un sorcier mi-elve mi-homme qui porte le même prénom que moi, Elendil, signifiant  « ami des elves » et qui me fut donné par mon père en hommage à cet homme qui a beaucoup aidé notre famille. Il a appris de nombreuses choses à mes parents que ce soit sur le monde extérieur ou encore sur l’histoire de la magie et des espèces. Ma mère ainsi que ma petite sœur n’ont jamais vraiment mis les pieds hors de Drybel tandis que mon père était au contraire un aventurier  qui aimait courir le monde, je pense avoir hérité ce trait de caractère de lui d’ailleurs, mais pas uniquement. En effet d’après les dires de ma mère, mon père avait lui aussi le pouvoir d’invoquer les djinn et maitrisait une magie inconnue de la plupart des elves, une ancienne magie probablement aussi vieille que les djinn soient eux même.

Pour parler de moi à présent j’ai commencé très jeune à être un casse-cou, ma mère était très souvent inquiète lorsque je sortais mais quand j’ai réalisé que j’étais le seul homme restant de la famille, la responsabilité qui m’incombait me poussait déjà à aller m’entrainer pour essayer d’être le plus fort, en moi brûlait le désir de protéger ma famille de tout les malheurs. Lorsque j’eus environ 14 ans un changement s’est opéré dans mon comportement, j’étais auparavant normalement intégré socialement mais à ce moment de ma vie je me sentais devenir assez solitaire, obsédé par cette idée de responsabilité dont les jeunes de mon âge n’avaient guère à ce soucier. J’avais néanmoins quelques très bon amis, je pense notamment à Garet, Lina, Vlad, sans oublier ma préférée et meilleure amie d’enfance Dummy ! Je ne me suis jamais vraiment intéressé aux filles, parce que j’étais obsédé par l’idée de devenir plus fort mais aussi parce que je suis quelqu’un d’assez timide malgré les apparences, je n’ai donc par conséquent pas pu connaître l’amour malgré quelques très légers flirts. Les filles me trouvent très attirant physiquement c’est donc inévitable que je leur plaise, bien que je n'ai jamais abusé de cette qualité.
Un deuxième bouleversement a eu lieu  dans ma jeunesse et celui-ci est intervenu quelques années plus tard dans une grotte crée par l’érosion où moi et ma meilleure amie aimions nous retrouver près du lac. En effet, c’est ce jour précis qui a marqué mon départ de Drybel, l’instant où pour la première fois de ma vie je me suis senti contraint à l’exil, où j’avais le sentiment de faillir à mes responsabilités en ayant vu Dummy disparaitre. Pour parler brièvement de cette grotte c’était à la fois un lieu de rendez-vous pour nous mais pour moi c’était aussi un lieu paisible et hautement spirituel où j’aimais passer du temps pour me recentrer sur moi-même. Ce jour là j’étais comme à mon habitude paisiblement posé lorsque Dummy débarqua par surprise, je l’interrogeais du regard mais elle secoua la tête et se mit en boule, elle allait mal. Connaissant ma meilleure amie je me suis contenté de la réconforter en lui caressant le dos sans rien dire, la situation ne prêtant pas aux mots.
Au bout de quelques minutes elle m’avoua rêver visiter Huggles puis quelques secondes plus tard elle disparu de manière soudaine, ce fut un réel choc pour moi, à tel point que sur l’instant j’ignorais quoi faire. Je n’osais pas aller voir ses parents et leur dire que leur petite fille avait disparu, je me sentais coupable, j’avais peur qu’on ne la retrouve pas, qu’on m’accuse, j’avais aussi terriblement peur pour elle ! Il ne me fallu pas plus de quelques minutes pour me décider de partir à sa recherche, je passais donc discrètement chez moi et pris quelques affaires en laissant un mot précisant que je me devais de partir et que je reviendrais.

J’ignorais que mon périple allait durer aussi longtemps, une longue année où j’ai visité de nombreux endroits, rencontré de nombreuses espèces, certaines m’ont aidé, d'autres non. J’ai aussi vu des choses incroyables et appris tout un tas de trucs … Mais ce périple fut sans succès pour retrouver Dummy.
Aller à Huggles a été relativement facile pour moi au départ, mais ne l’ayant pas trouvée là-bas je me retrouvais à aller de ville en ville tout en la cherchant, c’est d'ailleurs au cours de cette aventure que j’ai fais connaissance avec mon pouvoir, un jour où j'ai été gravement en danger.

Aujourd’hui j’ai déjà passé mon 17ème anniversaire depuis quelques mois déjà, je suis un jeune homme qui a muri, que ce soit physiquement, intellectuellement ou encore moralement.
J’ai l’impression que cette aventure m’a transformé et ce jour est un peu particulier pour moi car il marque mon retour à Drybel, certes bredouille mais des aventures plein la tête, conscient depuis quelques temps qu'en réalité Dummy va bien, un djinn me l’a montré dans un rêve.
 


When I received my Power...

Le crépuscule est  déjà là, ce jour là n’est pas comme les autres, j’ignore pourquoi mais je le sens.

C’est la fin de l’été, je marche depuis un moment aujourd’hui et j’ai les jambes en compote, sans parler de la chaleur assommante qui règne en maître sur l’île de Deanwyn à cette époque de l’année.  Je suis entrain de progresser sur une route qui passe non loin de Pythor,  quartier de la ville des sorciers qui d’après les dires est un sinistre repère à mages noirs, avides de pouvoirs et de réputation redoutable. Étant quelqu’un de censé et d’intelligent, faire une halte là-bas n’est pas envisageable, quand bien même ma progression est difficile je décide donc de poursuivre mon chemin tout en me faisant discret. Discrétion qui n’a malheureusement pas suffit car un moment plus tard voilà que je me retrouve face à un homme vêtu d’une cape noire qui cache une partie de son visage et qui presse le pas dans ma direction tout en dégainant ce qui semble être une baguette magique. Il se trouve à quelque dizaines de mètres de moi, bien que surement plus âgé je pourrais le maitriser sans trop de problème au corps à corps mais la question ne se pose même pas, il a clairement l’avantage sur moi et sans connaitre ses intentions ma seule option est de fuir. J’observe de l’autre côté de la route une petite forêt qui semble être en pente et très accidentée, ni une ni deux je me précipite à l’intérieur et c’est à cet instant précis qu’une sorte d’éclair vient frapper l’arbre juste à côté de ma tête, j’arrive à sentir la chaleur du sort qui pourrait franchement me carboniser vivant. Je comprends à cet instant précis que le danger est bien réel et que mon poursuivant est à mes trousses, je cours le plus vite que je peux, j’évite les obstacles un à un avec une relative aisance que je dois à mes entrainements. Mon poursuivant, lui, se fait peu à peu distancer mais continue à me jeter des sorts sans arrêt et à un moment l’un de ses sorts parvient à me toucher après avoir ricoché sur quelque chose. La sensation est affreuse, je sens mon torse brûler et une étreinte s’emparer de moi à une telle vitesse si bien que je tombe et dégringole la pente escarpée … Comme si cela ne suffisait pas, me voilà entrain de tomber dans un trou profond d’une vingtaine de mètres dans une gorge.
Il fait relativement noir, je vois la lumière du jour au dessus de moi mais j’ai le sentiment qu’elle est peu à peu remplacée par une autre lumière, celle qui nous emmène vers des rivages blancs, ces rivages sans retour qu’on appelle la mort … Je sens la vie me quitter peu à peu sans arriver à y faire face, mon agresseur semble avoir abandonné ma poursuite mais la mort elle, compte bien venir me prendre on dirait. Une profonde léthargie s’installe peu à peu en moi et je commence à perdre connaissance …  A cet instant précis je pense à ma mère, à ma petite sœur mais surtout à Dummy. Avoir fait des pieds et des mains pour la retrouver pour finir par échouer comme ça, je m’en veux tellement, je me sens tellement coupable de faillir à mes responsabilités, de ne pas pouvoir protéger ceux que j’aime, non … Je refuse, je ne peux pas mourir maintenant !
J’étire mon bras tout en tournant légèrement ma tête et me voilà entrain de toucher une flaque d’eau avec le bout des doigts, une eau tout à fait banale jusqu’à ce que ce qui me semble être une hallucination se produise. J’observe l’eau faire un léger remous et devenir brillante, voilà qu’une forme se crée juste à côté de moi et quelques instants plus tard une petite créature semble littéralement se former avec l’eau de la flaque devenue lumineuse ! Lorsqu’elle finit de prendre complètement forme je me retrouve face à elle et elle ajoute d’une voix féminine étonnement douce :
 « Ton père m’a chargé de veiller sur toi et de me révéler lorsque tu en aurais le plus besoin. »
« Je suis lié à toi par un pacte magique et je vais dès à présent te soigner grâce à ma magie, tu vas t’endormir et faire un rêve un peu particulier dans lequel tu comprendras tout de nous, les djinn. »

Elle ajoute pour finir avant de disparaitre dans une poussière lumineuse :  « Lorsque tu seras dans ton rêve observe ton reflet dans l’eau, tu y verras celle que tu cherches. »  
Me voilà quelques instants plus tard complètement guéri ou presque néanmoins je sens ma tête devenir lourde et je sombre dans un sommeil profond. Je rêve de l’histoire des djinn, de comment ils sont apparus, qui sont-ils et à quoi ils peuvent servir une fois qu’on est liés à eux. A un moment dans le rêve je me retrouve au bord d’un lac, j’approche donc ma tête de l’eau cristalline et j’y vois Dummy, en bonne santé et à Drybel et à ce moment là je comprends que mon aventure s’achève ici et que je dois retourner chez les miens. Lorsque je me lève j’emprunte la route du retour qui au final dureront quelques mois malgré tout, mais ces mois me permettrons de contrôler mon pouvoir, de trouver d’autres djinns, de pouvoir me défendre si l’on m’attaque et surtout de retourner à Drybel le cœur vaillant, une nouvelle force en moi et ayant hâte de retrouver les miens tout en sachant qu’à présent je pourrai les protéger.



When I open the window...


Tu as bien lu le règlement ? Ah oui ? Vraiment, alors prouves-le ! : Oké by Lou
Comment est-ce que tu as connu le forum ? Grâce à ma petite martienne ♥
Et comment tu le trouves ? Il a l'air très sympa et j'aime le concept !
Un dernier mot pour la fin ♥ ? Valar Morghulis 

Code:
[color=#f72f63]✖[/color] [i]Bradley Cooper[/i] → Elendil Greenleaf


Dernière édition par Elendil Greenleaf le Ven 6 Sep - 16:50, édité 13 fois
Revenir en haut Aller en bas


profil +

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: L'histoire de l'ami des elfes qui aimait les étoiles ... Dim 1 Sep - 18:26

POUAHHHHHHHHHHHHHHHHH Bienvenu aigain *^* ♥️ Very Happy Sourcils




« i am titanium. »

Revenir en haut Aller en bas


profil +

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: L'histoire de l'ami des elfes qui aimait les étoiles ... Dim 1 Sep - 18:43

Bienvenuuuuuuue EvySuper Heros Very Happy ♥️
Revenir en haut Aller en bas


profil +

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: L'histoire de l'ami des elfes qui aimait les étoiles ... Dim 1 Sep - 20:07

Wooooooooooooooooooooh comment ta présentation elle est trop complète ! *O* //PAN//


On ne joue pas avec la mort... Alors ne joue pas avec moi, tu t'en mordras les doigts...
Revenir en haut Aller en bas


profil +

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: L'histoire de l'ami des elfes qui aimait les étoiles ... Lun 2 Sep - 14:23

Bienvenuuuuuuuuuuuuue ♥


©ciitroon